Deux enfants du demi-siècle

Quarante ans après leur rencontre, Thérèse et Toussaint se retrouvent, empotés du cœur et du corps, comme lors de leur premier slow d’adolescents. Ces deux enfants fiévreux sont-ils devenus, chacun de leur côté, de meilleurs parents que ceux qu’ils ont combattus ? Les familles ne font pas de cadeau. L’histoire et le rêve non plus. Quarante ans après leur rencontre, Thérèse et Toussaint se retrouvent, empotés du cœur et du corps, comme lors de leur premier slow d’adolescents. Ces deux enfants fiévreux sont-ils devenus, chacun de leur côté, de meilleurs parents que ceux qu’ils ont combattus ? Les familles ne font pas de cadeau. L’histoire et le rêve non plus. En suivant le parcours de ses émouvants anti-héros, Charles Nemes dépeint une société française avec des finesses et une maîtrise de pointilliste. Il entraîne le lecteur dans ce demi-siècle que l’on sent glisser dangereusement d’un après-guerre encore frileux à un xxie siècle toujours plus radical.

L’auteur

Charles Nemes est né le 5 août 1951 à Paris. Il débute au cinéma en1975 avec son court métrage Le bol d’air puis en 1976 en co-réalisant un film documentaire sur l’armée française : Le Pont de singe . Ami de la troupe du Splendid, il écrit avec Gérard Jugnot son premier film : Les héros n’ont pas froid aux oreilles (1979) puis réalise par la suite deux comédies : La Fiancée qui venait du froid (1983) et Tableau d’honneur (1992). Il écrit pour la télévision (série Maigret , H avec Jamel Debouze) et dirige Eric et Ramzy dans la comédie La Tour Montparnasse infernale (2001). Parallèlement, Charles Nemes publie plusieurs romans dont : Je hais mon chien (2003), Pourquoi les coiffeurs (2004), Un chien dans la gorge (2007), La bastide endormie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *