Le bonheur est un métier

Ce livre rassemble une sélection de textes, illustrations et bandes dessinées dans lesquels Wolinski se raconte, dessinant ainsi 60 ans d’histoire d’un des plus grands dessinateurs de presse, l’un des héros de Hara Kiri et Charlie Hebdo. Mélangeant chroniques et fictions, avec humour et légèreté, Wolinski a livré au cours de sa longue carrière un regard unique et empreint d’ironie sur la société qui l’entourait. Des centaines de pages dans lesquelles il écrivait à la première personne pour parler autant de lui que de l’actualité, de voyage, de politique, des femmes, de l’amour et du sexe, proposant parfois une auto-confrontation entre le dessinateur vieillissant, quelque peu désabusé et le jeune homme maladroit, hésitant avec les filles. Sans le savoir, Wolinski écrivait déjà ses mémoires. Son autobio… graphique. Entre BD, dessins de presse, chroniques dans Charlie et textes d’humeur, c’est un travail titanesque de consultations et de compilations d’archives qui a été réalisé afin de raconter, sur plus de 300 pages et de manière exhaustive, la vie de Georges Wolinski : homme et artiste passionné, à la fois tendre et insolent.

L’auteur

Georges Wolinski, né le à Tunis et mort assassiné le à Paris, est un dessinateur de presse français.

Il a collaboré au journal Hara-Kiri (versions mensuelle et hebdomadaire), ainsi qu’à Action, Paris-Presse, Charlie Hebdo, La Gueule ouverte, L’Humanité, Le Nouvel Observateur, Phosphore, et enfin Paris Match. Il a également été rédacteur en chef de Charlie Mensuel, et président du prix de la bande dessinée du Point1. Il meurt assassiné lors de l’attentat contre Charlie Hebdo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *