Le pouvoir au féminin

Elisabeth Badinter retrace le règne de Marie-Thérèse d’Autriche, mère de Marie-Antoinette, à travers le prisme d’une fine étude de sa correspondance privée. Le Pouvoir au féminin conjugue à la fois le portrait d’une épouse modèle et celui d’une souveraine remarquable. Loin des biographies classiques et ennuyeuses, Elisabeth Badinter remet dans le contexte historique le rôle prépondérant qu’a pu jouer Marie-Thérèse d’Autriche sur l’échiquier politique européen dans un 18ème siècle dominé par les hommes. Elle qui fut le guide d’un immense empire incarne aujourd’hui la femme parfaite.

L’auteur

Élisabeth Badinter, née Bleustein-Blanchet, le à Boulogne-Billancourt, est une femme de lettres, philosophe, féministe et femme d’affaires française.

Elle est surtout connue pour ses réflexions philosophiques qui interrogent le féminisme et la place des femmes dans la société, en accordant une place particulière aux droits des femmes immigrées

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *