L’enfant qui mesurait le monde

À Kalamaki, île grecque dévastée par la crise, trois personnages vivent l’un près de l’autre, chacun perdu au fond de sa solitude. Le petit Yannis, muré dans son silence, mesure mille choses, compare les chiffres à ceux de la veille et calcule l’ordre du monde. Maraki, sa mère, se lève aux aurores et gagne sa vie en pêchant à la palangre. Eliot, architecte retraité qui a perdu sa fille, poursuit l’étude qu’elle avait entreprise, parcourt la Grèce à la recherche du Nombre d’Or, raconte à Yannis les grands mythes de l’Antiquité, la vie des dieux, leurs passions et leurs forfaits… Un projet d’hôtel va mettre la population en émoi. Ne vaudrait-il pas mieux construire une école, sorte de phalanstère qui réunirait de brillants sujets et les préparerait à diriger le monde ? Alors que l’île s’interroge, d’autres rapports se dessinent entre ces trois personnages, grâce à l’amitié bouleversante qui s’installe entre l’enfant autiste et l’homme vieillissant.

L’auteur

Metin Arditi, né le à Ankara, est un écrivain suisse francophone d’origine turque séfarade. Metin Arditi a quitté la Turquie à l’âge de sept ans. Après onze années passées dans un internat suisse à Lausanne, il étudie à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, où il obtient un diplôme en physique et un diplôme de troisième cycle en génie atomique. Il poursuit ses études à l’université Stanford. Il habite Genève, où il est très engagé dans la vie culturelle et artistique. De 2000 à 2013, il a été Président de l’Orchestre de la Suisse romande. Il est membre du Conseil Stratégique de l’École polytechnique de Lausanne où au fil des ans, il a enseigné la physique (assistant du Prof. Mercier), l’économie et la gestion (comme chargé de cours) et l’écriture romanesque (en tant que Professeur invité). En 1988, il crée la fondation Arditi qui attribue une quinzaine de prix annuels aux diplômés de l’Université de Genève et de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne. La Fondation Arditi a racheté et offert à l’Université de Genève le Cinéma Manhattan, une salle avant-gardiste classée Monument Historique et désormais appelée Auditorium Fondation Arditi. Il est le fondateur en 2009 et le coprésident (avec Elias Sanbar) de la Fondation « Les Instruments de la Paix-Genève », qui favorise l’éducation musicale des enfants de Palestine et d’Israël. Il est membre du Conseil de la Fondation du Conservatoire de musique de Genève. Il a présidé la commission de construction du musée Martin Bodmer, à Cologny. En décembre 2012, Metin Arditi a été nommé par l’UNESCO Ambassadeur de Bonne Volonté. En juin 2014, l’UNESCO l’a nommé Envoyé Spécial.

 

Avis d’Annie C. (adhérente et animatrice de l’association Courier)

L’histoire d’une amitié entre un enfant muré dans son silence, qui compare les chiffres, calcule l’ordre du monde et un homme marqué par le destin sur fond d’une île grecque, Kalamaki dévastée par la crise. Une fable émouvante autour d’un jeune autiste.

5 pensées sur “L’enfant qui mesurait le monde

  • 10 décembre 2019 à 10 h 42 min
    Permalink

    I was just looking for this information for some time. After six hours of continuous Googleing, finally I got it in your web site. I wonder what’s the lack of Google strategy that don’t rank this kind of informative websites in top of the list. Usually the top web sites are full of garbage.

  • 10 décembre 2019 à 22 h 19 min
    Permalink

    I like what you guys are up too. Such intelligent work and reporting! Keep up the excellent works guys I have incorporated you guys to my blogroll. I think it’ll improve the value of my website :).

  • 12 décembre 2019 à 14 h 49 min
    Permalink

    Hi! I’m at work surfing around your blog from my new iphone! Just wanted to say I love reading your blog and look forward to all your posts! Keep up the great work!

  • 12 décembre 2019 à 14 h 52 min
    Permalink

    Hello There. I found your blog using msn. This is an extremely well written article. I’ll make sure to bookmark it and come back to read more of your useful information. Thanks for the post. I will certainly comeback.

  • 15 décembre 2019 à 8 h 16 min
    Permalink

    Hey there, You have done a great job. I’ll certainly digg it and personally suggest to my friends. I am confident they’ll be benefited from this site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.