Nomade de l’Islam à l’Occident un itinéraire personnel et politique

Après « Insoumise » et « Ma vie rebelle », Ayaan Hirsi Ali évoque dans ce texte émouvant et fort son périple nomade ? parcours géographique autant que spirituel et politique qui, de petite fille d’un clan tribal, l’a transformée en citoyenne de la démocratie occidentale. En racontant les histoires des membres de sa propre famille, Ayaan poursuit son combat et met en lumière la façon dont l’enfermement entre deux systèmes de valeurs retarde le processus de construction de soi. Elle souligne, dans tous ces parcours individuels, les difficultés que rencontrent les immigrants à effectuer la transition vers la modernité. Mais des solutions existent et l’auteur en appelle à l’instruction publique, aux mouvements féministes et à la communauté des églises chrétiennes : tous doivent s’engager et donner les moyens aux générations futures d’accéder à la citoyenneté.

L’auteur

Ayaan Hirsi Ali, née le à Mogadiscio en Somalie, est une femme politique et écrivaine néerlando-somalienne. Ancienne députée à la seconde Chambre des Pays-Bas pour le Parti populaire libéral et démocrate, elle est connue pour son militantisme contre l’excision et ses prises de position sur la religion musulmane. Elle fut menacée de mort par Mohammed Bouyeri, assassin du cinéaste Theo van Gogh, notamment à la suite de sa participation au court-métrage du réalisateur qui dénonçait les violences faites aux femmes dans les pays musulmans. Elle reçoit le premier prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes en 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *