Trouée dans les nuages

C’est, apparemment, un couple sans histoire. Tous deux approchent de la quarantaine et leur seul regret est de ne pas avoir réussi, en quinze ans de mariage, à avoir d’enfant. A la suite d’un repas amical réunissant d’anciens camarades de classe, l’impeccable façade conjugale vient à se fissurer : le soir même le comportement de la jeune femme commence à changer. La voilà qui, plusieurs soirs de suite, soumet son mari à un interrogatoire serré, lui demandant de relater, année par année, ce qu’il a fait dans sa vie. Lui s’exécute de mauvaise grâce cependant que sa femme, également dotée d’un passé inavoué, en révèle au contraire – et comme à plaisir – certains épisodes, parfaitement consciente de l’effet dévastateur que ses aveux auront sur son époux… Progressivement brisé par ces confessions croisées, le couple n’en continue pas moins à donner le change à l’extérieur. Les époux ont désormais deux vies : dans la journée ils affichent un comportement des plus ordinaire ; le soir ils affrontent – et creusent – le gouffre qui les sépare dans un huis clos cruel et bientôt meurtrier… Par son audace et par la qualité du récit, mené avec un indéniable sens du suspens, Trouée dans les nuages s’impose comme une oeuvre remarquable sur laquelle peu de critiques littéraires masculins se sont exprimés en Chine ! Après sa publication dans une revue cantonaise, en 1997, des consignes ont même été données pour que le roman ne soit pas repris ailleurs..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *